Tout est soi-même, tout est un       
(Spiritualité, ésotérisme, alchimie, conscience, éveil, non-dualité, unité)       

lundi 24 juillet 2017

Croire qu'il y a des êtres à éveiller ou qui ne sont pas éveillés prouve que l'on dort toujours, c'est une illusion. Cela montre que l'on n'est pas soi-même totalement éveillé.
Non seulement un extérieur divisé de soi (qui n'est pas soi) n'existe pas, mais de plus, ceci est une mauvaise identification avec qui l'on est, avec une vue erronée sur la(sa) réalité.
Tout est Dieu. Dieu est sa propre création qui s'offre à soi-même.
Tout est là pour être transformer en lumière, c'est-à-dire pour être vu tel que c'est : de la Lumière. Si l'on voit des densités à l'extérieur, elles ne sont qu'en soi.
Toute chose, tout être que l'on juge, que l'on considère inférieur, moins évolué, est un maître. C'est Dieu sous ses aspects différents pour nous faire évoluer. Quand Dieu est vu pour ce qu'il est, tout est Lumière.
Tout est la Source. Et il n'y a pas des parties de la Source qui échappent à notre pouvoir.
Mais si l'on sait que tout est Lumière, que tout est Dieu, tout est la Source, alors on peut faire son travail. Car il n'y a plus de problème quand on sait que ce que l'on donne comme éveil ou enseignement à travers autrui, est toujours pour soi, car autrui c'est soi. Forcément si l'on voit des choses à faire, à rectifier, ce n'est qu'en soi-même. L'univers est son propre miroir de l'instant.