Tout est soi-même, tout est un       
(Spiritualité, ésotérisme, alchimie, conscience, éveil, non-dualité, unité, l'Un)       

samedi 20 août 2016

suite de l'article du 13 juin

[...]
Et à son tour le maître intérieur dit : " Eh oui, tout est un. "

- Si tu ne veux plus quelque chose dans le monde (comme la violence, guerre, haine), arrête d'en avoir en toi-même, pour certaines parties de toi-même.
- Si tu ne veux plus de famine, malnutrition, nourriture chimique et cancérigène, nourris toutes les parties de toi-même, d'aliments sains et naturels, convenablement.
- Si tu ne veux plus de manipulation dans le monde, de domination et de contrôle, arrête d'en avoir en toi-même, pour certaines parties de toi-même.
- Si tu veux la liberté, être affranchi, vivre libre et non plus devoir survivre, en servant les basses énergies, alors laisse libres toutes les parties de toi-même, en toi-même, dans ce qui te donne le plus de bien-être, sans jugement.
- Si tu ne veux plus être irradié, subir l'influence d'ondes électromagnétiques nuisibles, arrête de nourrir ton moi-inférieur, celui qui à l'opposé de ton moi-supérieur, grandit proportionnellement à lui et te tire vers le bas autant que tu montes vers le haut. Pour ne plus le nourrir, reste au centre, de plus en plus conscient et entièrement présent. Alors l'inconscient propre au moi-inférieur n'entrera plus en jeu.
- Si tu ne veux plus tout ce qui te fait du mal, abandonne-le en toi, dans ton propre corps, et ne l'y fait plus rentrer, en te réveillant totalement, et en sachant que tous les problèmes qu'il y a dans le monde et qui t'affecte donc aussi ne proviennent que de Toi, et sont tous de ton propre ressort, Toi Dieu, l'Un seul.
- Ce que tu as en toi, tu le vois à l'extérieur. Manifeste ta pureté et il en sera ainsi.
- Quand tu arrêteras de penser mal, en te laissant aller, en ayant de mauvaises pensées, sur n'importe quoi ou n'importe qui ainsi que sur toi-même, alors les humains n'en auront plus aussi. Car à travers tout ce qu'ils pensent, projettent, disent, font, mangent, etc, c'est de Toi, Dieu, dans l'instant présent et de ton état d'éveil dont il est question.